Sunday, November 09, 2008

Trini fait de nouvelles vagues

Le Directeur Général s'éclaircit la gorge bruyamment.
« Messieurs, comme vous le savez tous, nos ventes de poupées Barbie plongent d'une manière alarmante. Toutes nos stratégies de markéting ont échoué. Hasbro va peut-être bientôt devoir se retirer des affaires. Lors de notre dernière réunion, notre consultant a suggéré de sacrifier une jeune fille sur l'autel de Mammon… »
Le consultant fit un signe de la tête d'un air important
« Oui, c'est la nouvelle théorie de management de Peter Drucker.
- N'est-il pas mort ?
- Séance de spiritisme
- Quoi qu'il en soit, je sais, ça a l'air, comment dirais-je… peu orthodoxe, mais les temps sont désespérés, et les temps désespérés appellent des solutions innovantes. Monsieur le directeur des ressources humaines, on vous a confié la tâche d’obtenir une jeune fille pour le sacrifice. En avez-vous trouvé une?
- Oui, Patron !
- Présentez-la ! »
La petite Trini fut traînée dans la salle de conférence.
« Qu'est-ce que vous voulez faire de moi, démons ? cria Trini
- Nous allons te présenter une poupée Barbie, mon enfant, si tu fais exactement ce que nous disons.
- Vraiment ? C'est super-cool ! dit Trini, contente »
Trine fut attachée à la table de conférence.
Le DG frappa dans ses mains fortement en disant :
« Dévoilez l'idole de Mammon »
Le tableau blanc glissa de côté, révélant une idole géante de Mammon en fibre de verre. Elle ressemblait étrangement à une poupée Ken d'un certain âge prenant une cuite.
« Aiguisez la Barbie ! »
Le directeur commercial aiguisa une Barbie vaudou avec un aiguisoir portable, lui conférant une pointe meurtrière.
« Enfoncez la Barbie !
- Non ! cria Trini
- Tu ne veux plus la Barbie ? demanda le DG, étonné
- Si, mais pas dans mes intestins !
- Désolé, mais maintenant c'est trop tard
- Non !! à l'aide !! »
Le Consultant toussa sèchement
« Attendez ! Il faut que la victime le soit de son plein gré. Monsieur Drucker l'affirme explicitement »
Le DG implora Trini
« Mon enfant, pensez à toutes les jeunes filles dont les parents sont trop radins pour leur acheter des Barbies. Tu n'es pas prête à te sacrifier pour elles ?
- Non !! Qu'elles mangent de la brioche !
- Mais, tu ne te soucies pas des profits de troisième trimestre de Hasbro ?
- Non !! Que Hasbro mange de la brioche !
- Mais notre PDG, il ne lui reste plus que son dernier milliard !
- Qu'il mange de la brioche !
- Mais, c'est l'idée, précisément! Il n'a pas les moyens d'acheter de la brioche avec son dernier milliard
- Ça m'est bien égal. Qu'il mange des nouilles. »
Le DG fut agacé
« Quelle fille impertinente ! Sacrifions-la de toute façon. Peut-être que ça ne dérangera pas Mammon »
Trini cria, apeurée.
Mais, juste à ce moment là, Trini vit quelque chose.
Ce qu'elle vit lui coupa le souffle, ce fut si inattendu, si fantastique…
L'idole de Mammon bougea ! Elle fronça les sourcils ! Elle parla !
Mammon toussa poliment.
« Mais si, ça dérangera Mammon »
Il y eut de la consternation dans la salle.
« Euh…ça vous dérangerait ?
- Oui, ça me dérangerait. Non seulement je ne veux pas d'une victime à contrecœur, mais je ne veux pas non plus d'une jeune fille
- Non ? Le DG fut étonné
- Non.
- Mais…pourquoi ?
- Réfléchis, imbécile ! Les jeunes filles sont votre marché cible. Si vous commencez à les sacrifier une par une, qui va acheter vos poupées?
- C'est vrai…alors, vous voulez le sang d'un…
- D'un Directeur Général, oui.
- Non !! Cria le DG horrifié
- Si!
- Je refuse !
- Mais, tu ne te soucies pas des profits de troisième trimestre de Hasbro ?
- Non !! Que Hasbro mange de la brioche !
- Mais votre PDG, il ne lui reste plus que son dernier milliard.
- Qu'il mange du tofu ! »
Mammon soupira.
« Dommage. Sacrifiez-le de toute façon »
Les autres cadres commerciaux saisirent le DG. Le DG commença à brailler.
Le directeur des ressources humaines brandit la Barbie pointue.
Mammon lui dit encore:
« Attends… ne le tue pas. J'ai une meilleure idée »
Le directeur des ressources humaines regarda Mammon avec curiosité
« Licencie-le…. sans parachute doré ! »

No comments: