Sunday, June 22, 2014

Attention : Y’a un bédéiste dans la maison !

J’ai reçu un coup de fil de l’Alliance Française de Lyon il y a peu. Ils disent qu’ils ont entendu parler que j’étais en ville, et si ça m’intéressait d’être le bédéiste en résidence ? Bédéiste en résidence ? Est-ce qu’on veut même un bédéiste en résidence, je pensais ? Ça me semblait un brin mieux qu’un singe en résidence, et un brin pire que des chauves-souris en résidence. En général, on ne veut pas l’un ou l’autre dans la maison. Dans notre propre maison, du moins.  Vous êtes sûr que vous ne voudriez pas un boulanger en résidence ou un boucher en résidence, j’ai demandé ?

Mais ils persistent et signent. Un bédéiste, ils on insisté, c’était ce qu’ils voulaient. En plus, ils étaient prêts à payer. Ils ont mentionné une jolie somme : pas suffisant pour me faire courir hurlant sur le cours Lafayette tout nu, mais très respectable, quand même. Ça, c’était ce qu’ils offrent à tous leurs artistes en résidence. Ben, normalement je suis si gratifié quand quelqu’un me demande de faire un dessin, que je le fais gratuitement. Le fait que quelqu’un était prêt à débourser de l'argent, n’importe quelle somme, pour mes dessins. Et ne pas n'importe qui, mais une association célébre comme l'Alliance Fraçaise, connue pour son goût impeccable. Ce fait était suffisant pour me faire courir hurlant sur le cours Lafayette tout nu. Seulement les mains fortes de ma copine Blandine peuvent me freiner !

Apparemment, ça faisait partie du festival de BD, qui se déroulait à peu près en même temps à Lyon. Le festival de BD, si vous ne savez pas, est un des plus grands festivals de BD dans le monde, et l’Alliance Française de Lyon est un des partenaires. Comme partie du festival, ils invitent une série de bédéiste à venir dans la maison pour croquer la vie de l’institut. Deux sont venus avant moi : Ben Lebègue, un Lyonnais, et Germàn Peralta, un Argentin, qui a croqué l’AF de Rosario en Argentine et envoyé ses dessins par mail. J’allais être le troisième. En plus, ils me donneraient un pass d’artiste pour le festival, qui me permettrait d’assister à tous les événements professionnels.

Bah ! Il y a deux semaines, donc, je suis venu en résidence. Je passais mon temps à approcher tout doucement les pauvres étudiantes et les bombarder de questions sans tact. Je les croquais furtivement. J’entrais doucement dans les classes et notais les moments marrants. J’étais invité dans les classes, officiellement, pour présenter mon travail. Les étudiants ont posé des questions, pour la plupart avec tact, avec leur français hésitant. J’ai répondu dans mon français légèrement moins hésitant.






J’ai fait des ateliers  avec eux. Nan, pas des ateliers de dessins – ça c’est un institut de langue. Je leur ai donné mes BD sans texte, et leur ai demandé d’imaginer le dialogue. Après ça nous avons comparé ce qu’ils ont écrit avec le vrai dialogue.







Bref, on a rigolé. En tout cas, j’ai rigolé. J’espère les autres ont rigolé aussi.


Le 18 juin, tous mes dessins, et celui de deux autres bédéistes, ont été présentés lors un vernissage sympa. Je rencontré Ben Lebègue en personne, et nous avons parlé avec Germàn Peralta sur Skype. Nous avons fait une petite interview pour une chaîne de télé locale (Lyon TV) et un journal local (Le Progres).



J’ai trouvé une autre approche que les deux autres bédéistes. Vous pouvez voir leur travail génial sur le blog de l’AF de Lyon. Comme vous pourrez le voir, Germàn a croqué les alentours de l’institut, et Ben a considéré le concept de l’Alliance Française. Je voulais être plus personnel. J’ai fait une série d’esquisses personnelles de personnes que j’ai rencontrées, et j’ai rencontré un tas des personnes intéressantes pendant ces deux semaines.

Voilà le titre de mon projet, un pastiche du logo et devise de l’AF de Lyon : Partageons une langue, conjuguons nos cultures.

Et voilà mes dessins : (aussi comme video slideshow )







Source de photos : Alliance Française de Lyon
Je veux remercier les personnels de l’AF de Lyon qui m’ont beaucoup aidé pendant mon séjour: en particulier Carole, et aussi Sophie, Marion, Géraldine, Anaïs, Ghislaine, Capucine, Alice, et beaucoup d’autre dont j’ai oublié le nom. Je veux remercier aussi tous les étudiants qui ont accepté de parler avec moi et d’être croqués.

Merci beaucoup aussi à Marie de Chansons sans Frontière pour m’avoir recommandé à l’Alliance Française de Lyon.


Vous êtes super-géniaux, les gars !!!




No comments: